bouddha-emeraude 1

Couleurs, Vert

La légende raconte que le Bouddha d’Émeraude, Image entre toutes les images, serait né en l’an 160 de notre ère, dans une ville du Nord-Est de l’Inde, soit quelques 500 ans après la mort de Siddhârta Gautama, le Bouddha historique. Le mythe lui-même ne naîtra que bien des siècles plus tard, étroitement lié à la réalité historique. Phra Keaw entra ainsi dans l’Histoire du continent Indo-Asiatique et, par la même, dans celle de l’Humanité toute entière…

La légende commence au Nord des Indes…

Ce serait un moine bouddhiste, Phra Naksena, un ancien brahmane, qui, cherchant à promouvoir le dharma (enseignement du Bouddha) aurait émit le désir d’en créer une image des plus vénérables. Poussé par cette volonté dans la quête d’une pierre digne de son dessin, le moine parvint au pied du mont Méru, la demeure des dieux. Indra, le Roi des Dieux, et Vishnu, Dieu de la stabilité du monde, seraient alors eux-mêmes intervenus auprès d’Ishwara, Seigneur de la Montagne et incarnation de Brahma, pour obtenir une pierre assez précieuse pour incarner les valeurs sacrées du Bouddha. Ils trouvèrent un bloc de jade d’une pureté exceptionnelle aux dimensions adéquates. Réussissant à soustraire leur trouvaille aux démons qui la gardaient, ils la déposèrent dans le jardin du Wat où le moine était retourné. Vishnu aurait alors taillé la statuette en un instant sans qu’aucune poussière ne s’en dégage, réalisant ainsi la plus parfaite image jamais créée de la force et de la sérénité du Bouddha. Phra Naksena lui fit construire sa première demeure (à Pataliputra, devenue Patna) pour permettre aux fidèles de la contempler, de la vénérer et, selon son vœu le plus cher, de propager ainsi l’enseignement du Bouddha sur la terre entière…

Premier voyage du Bouddha d'Emeraude
Premier voyage du Bouddha d’Emeraude

Détentrice d’une puissance et d’un éclat sans limites, la réputation et la valeur de la statuette, appelée Phra Keaw, grandirent encore avec l’attribution de grands pouvoirs miraculeux et protecteurs. Son intégrité physique se trouva un jour menacée par des querelles de pouvoirs et l’image sacrée fut alors soustraite à la convoitise des seigneurs et à la malveillance des brahmanes. Elle fut transportée, au IIIème siècle, au Sri-Lanka, considéré alors comme le berceau du Bouddhisme Theravada et le siège de son orthodoxie conservatrice. L’île avait été naturellement choisie car jugée seule capable, en ce temps là, d’assumer pleinement la sécurité de la précieuse statuette. Elle fut aussi la dernière résidence du Bouddha en Inde…

Pour lire la suite de La Saga du Bouddha d’Émeraude : 2. Le Mythe3. L’Entrée dans l’Histoire4. Au Laos et 5. Au Siam.

Inde et Sri Lanka…

Laisser un commentaire