Melody pour les elephants

Actualités

Melody Kemp est écrivain. Son visage et sa plume ne sont cependant que la partie visible d’un groupe où Lao et Occidentaux sont activement mobilisés contre le braconnage des éléphants au Laos, ancien Royaume du Million d’Éléphants, où il n’en subsiste aujourd’hui que quelques centaines.

Laotienne d’adoption depuis plusieurs années, Melody Kemp est bien placée pour expliquer la dégradation dramatique de la situation des pachydermes au Laos. En effet, convaincue que leur conservation ne peut pas être réduite à des bruits de bottes, des caméras de surveillance et l’application des lois, elle déclare soupçonner que les solutions mises en œuvres sont troublées par les sentiments qu’inspire le sujet.
Pour la population rurale du Laos (la grande majorité des habitants), les éléphants et la faune sauvage faisaient simplement partie du décor, depuis toujours. Aujourd’hui le déclin du cheptel a engendré un désintérêt de leur cause et tend malheureusement à se réduire à une triste considération d’extinction de la race.

Melody Kemp est devenue la porte parole d’une équipe qui espère éveiller la crainte, la joie et la fierté des troupeaux survivants en travaillant à la création de 3 œuvres interactives de fiction qui décrivent les différentes facettes du comportement de l’éléphant. Les livres sont rares au Laos (héritage d’une tradition orale et animiste) et l’objectif d’alphabétisation est une autre caractéristique fondamentale de ce projet. Le sujet de ces ouvrages est d’un indéniable intérêt pour les populations auxquelles ils sont destinés qui, en plus d’un support à l’apprentissage fondamental de la lecture, pourront bénéficier d’une base de connaissances des soins nécessaires à la protection de leur environnement local et de sa biodiversité. L’animal est resté une figure essentielle de la fierté nationale du peuple et sa collaboration est une condition fondamentale aux travaux de restaurations forestières et de réensemencements des savanes envisagés pour l’avenir du pays !

"Les recherches montrent que les éléphants sont très proches des humains. Je voudrais pouvoir penser que les humains sont comme les éléphants..." Melody KEMP
« Les recherches montrent que les éléphants sont très proches des humains. Je voudrais pouvoir penser que les humains sont comme les éléphants… » Melody KEMP.

Les histoires, déjà écrites, ont été testées avec succès sur le terrain et « l’éléphant qui pète » est devenu la nouvelle star de tous ses premiers lecteurs… Mais l’ensemble de l’équipe a malheureusement atteint ses limites. Traducteurs, illustrateurs, graphistes et éditeurs ont investit tout leur temps et leur énergie dans ce projet depuis plusieurs mois (sans obtenir aucune rémunération !) et la précarité de leur situation est devenue intolérable. Melody Kemp a lancé un appel et ouvert une collecte de fonds qui vise à soutenir directement ce projet et, par la même, à encourager la lecture auprès des populations visées (adultes et enfants dont les niveaux de scolarisation sont encore faibles) et à aider les enseignants dans leur tâche éducative en soutenant l’ensemble de ces communautés dans leur vigilance contre le braconnage et leur lutte contre la maltraitance animale… Aucun don n’est dérisoire ! La goutte d’eau transportée par un colibri est une part de l’effort nécessaire pour éteindre l’incendie d’une forêt ! Vous pouvez y apporter la vôtre en cliquant sur ce lien pour que l’éléphant ne devienne pas une fiction.

« J’ai été particulièrement touchée par ce véritable appel au secours de ces animaux et des Laotiens qui les côtoient. Je remercie chaleureusement Melody Kemp pour ses amicales autorisations, à traduire son texte original (que les anglophones pourront découvrir sur le site de Go Fund Me) et à reproduire ses illustrations dans les colonnes de Lao-Mag qui espère ainsi apporter sa goutte d’eau en soutien au projet. » Claudine D. Rédactrice.

Laisser un commentaire