2559 : année du singe

Actualités

Ce 14 avril 2016 est le jour « zéro » du calendrier bouddhique, l’année 2558 s’est terminée hier et la suivante, 2559, ne commence que demain…

Le point de départ du calendrier bouddhique (voir l’article Lao-Mag « Dernier jour de 2558 ») n’est pas la seule différence avec le calendrier grégorien utilisé par le reste du monde. En effet, si ce dernier se réfère à l’année solaire, le premier inclut une autre caractéristique puisqu’il est aussi lié aux cycles lunaires.

Contrairement au Nouvel An qui est une date fixe sur un calendrier solaire, les dates de Pi-Maï Lao sont variables d’une année à l’autre (entre fin avril et début mai). Heureusement, la philosophie bouddhiste est fondamentalement teintée de bienveillance et de pacifisme, leur calendrier s’est donc naturellement accommodé de la méthode grégorienne de décompte des jours et des mois… Inutile d’être un surdoué des mathématiques pour visiter l’Asie sans y perdre son latin puisque les dates correspondent sur tous les documents civils (y compris les titres de transport et autres visas !) et que seules les dates de péremption inscrites sur les produits de consommation peuvent quelquefois prêter à confusion pour un touriste non-initié…

Les Chinois sont déjà en 2559 depuis le 8 février dernier. Placée sous le signe du singe, l’année en cours est considérée comme bien plus propice que la précédente (année de la chèvre) pour les qualités de ruse, de charme et d’intuition qui lui sont associées… Seuls les milieux boursiers et les marchés financiers risquent de pâtir des instabilités inhérentes aux caractéristiques de l’animal, d’autant plus que c’est le feu qui lui est associé cette année !

Que d'eau que d'eau... Pi Maï Lao à Vientiane (photo Lao-Mag)
Que d’eau que d’eau… Pi Maï Lao à Vientiane (photo Lao-Mag)

Au Laos, ce 14 avril est une parenthèse dans la vie du pays. L’enthousiasme et la convivialité se partagent dans les rues. L’eau est bienvenue sous la chaleur étouffante de la saison et personne ne songe à échapper aux vœux de longévité, de chance et de prospérité qu’elle symbolise aujourd’hui, 2559 ne commence que demain…

Lao-Mag remercie Fleur H. pour sa cordiale autorisation à utiliser sa photo en tête d’article, découvrez ses oeuvres sur son site internet, ou sa page Facebook Fleur H Photographe.

Laisser un commentaire