Josue-Hoffet

Historiques, Portraits

Les expatriés francophones du Laos connaissent Josué Hoffet pour l’homonymie du Lycée Français de Vientiane* qui porte son nom. L’homme, lui, fut l’inventeur des premiers dinosaures découverts au Laos et un héros de la résistance du pays à l’occupation japonaise.

Josué-Heilmann HOFFET est un fils de pasteur, il naquit en Lorraine le 5 mai 1901. Il passa une partie de son enfance à Porentruy où il fut placé comme apprenti chez un charpentier. La petite bourgade du Jura Suisse vit naître sa véritable passion pour les Sciences Naturelles et il décida de reprendre des études en géologie, botanique et zoologie.

En 1927, brillamment diplômé, Josué quitta l’Université de Nancy et épousa une Alsacienne qu’il emmena dans son premier voyage en Indochine pour préparer sa thèse en géologie. Sa jeune épouse succomba des suites d’une maladie dans les premiers mois passés au Laos et Josué continua seul son périple d’investigation vers les montagnes d’Annam. Curieux de tout, le scientifique tomba aussi sous le charme des ethnies rencontrées et l’ethnographie vint naturellement s’ajouter aux sujets d’études qui occupèrent son quotidien pendant près de 5 ans.
De retour en Alsace en 1932, il rencontra Alice BRAUN qui devint sa seconde épouse et il rédigea sa thèse pendant leur séjour de 4 mois à Oberhausbergen*. Ce document lui valut un prix de l’Académie des Sciences et devint une base pour l’étude géologique de la chaîne annamitique et du Bas-Laos.

Josué HOFFET retourna au Laos en 1936. Il dessina la carte géologique du Sud du pays et, recherchant des hydrocarbures dans la région de Savannakhet, il fut le premier scientifique à découvrir, par hasard, des restes fossiles de dinosaures laotiens. Mobilisé en 1940, il rejoignit le Vietnam et les services de renseignements à Hué avant d’enseigner à l’Université d’Hanoi. Il décrivit le fémur de saurien (sorte de gros lézard) découvert à Tang Vay et, inventeur de l’espèce en 1942, il lui attribua le nom de Titanosaurus Falloti en hommage à son professeur de sciences naturelles de Nancy. En 1943, il créa aussi une espèce de dinosaure à bec de canard, le Mandschurosaurus Laosensis.

Son petit laboratoire de recherche à Savannakhet a été transformé en un formidable Musée du Dinosaure et la reconstitution d'un Tangvayosaurus Hoffeti occupe une place d'honneur sur un rond-point de la ville.
Son petit laboratoire de recherche à Savannakhet a été transformé en un formidable Musée des Dinosaures et la reconstitution d’un Tangvayosaurus Hoffeti occupe une place d’honneur sur un rond-point de la ville.

En mars 1945, bouleversé par la guerre (et notamment par l’occupation allemande de l’Alsace), il entra dans le groupe franc de résistance à l’occupation japonaise. Son épouse et leurs 4 enfants n’eurent aucune nouvelle jusqu’au mois d’Août 1947 où il fut déclaré « mort pour la France » et décoré de la Légion d’Honneur (plus de 2 ans après son décès, des suites d’un coup de machette, dans une embuscade japonaise au col de Nuy Tho, le 21 avril 1945). Une plaque commémorative de sa mort a été inaugurée en 1992 sur les lieux de l’affrontement mais quel plus bel hommage aurait pu imaginer ce passionné de Sciences Naturelles que celui d’accoler son nom a ceux du Tangvayosaurus Hoffeti et du Araucarioxylon Hoffetti, deux espèces fossiles découvertes au Laos par certains des fils spirituels qui y poursuivent inlassablement sa tâche…

Le paléontologue français Philippe Taquet organisa de nouvelles fouilles au Laos au début des années 90. Dans ce reportage tourné en 1991, l’équipe extrait les restes d’un dinosaure sauropode qui se révèlera être une nouvelle espèce baptisée en 1999 Tangvayosaurus Hoffeti.

*Fondée en 1986, l’École Française de Vientiane s’est donné le nom de Josué HOFFET en 1993 lors de l’inauguration de son site actuel dans la capitale Lao comme, en métropole, l’école primaire d’Oberhausbergen, village natal d’Alice BRAUN, en Alsace, ou le Scientifique séjourna pour rédiger sa thèse. 

Crédit photographique du portrait en tête d’article : Josué Hoffet, inventeur des dinosaures du Laos sur dinosauria.org

One thought on “Josué-Heilmann HOFFET (1901-1945)

Laisser un commentaire